Delirium de Lauren Oliver !

Publié le par Belladouce

delirium-lauren-oliver-L-1.jpg
Biographie de l'auteur !


Titulaire d’un diplôme de philosophie et de littérature à l’université de Chicago, Lauren Oliver a ensuite suivi une formation en arts à l’université de New York. Elle a brièvement travaillé comme assistante d’édition chez un éditeur new-yorkais, avant de se consacrer entièrement à l’écriture.

 

Présentation de l'éditeur !


Lena vit dans un monde où l’amour est considéré comme le plus grand des maux. Un monde où tous les adultes de 18 ans subissent une opération du cerveau pour en être guéris. A quelques mois de subir à son tour « la Procédure », Lena fait une rencontre inattendue… Peu à peu elle découvre l’amour et comprend, comme sa mère avant elle, qu’il n’y a pas de plus grande liberté que laisser parler ses sentiments. Même si cela implique de quitter ses certitudes…

« Ils prétendent qu’en guérissant de l’amour nous serons heureux et à l’abri du danger éternellement. Je les ai toujours crus. Jusqu’à maintenant. Maintenant, tout a changé. Maintenant, je préférerais être contaminée par l’amour ne serait-ce qu’une seconde plutôt que vivre un siècle étouffée par ce mensonge. »

 

Lu en VF 456 pages édité chez Black Moon (Hachette jeunesse)

 

Mon avis !


Lena a 17 ans, elle vit dans un monde où l’amour est une maladie mortelle « déliria amor » qu’il faut  absolument éradiquer. Pour éviter cette affreuse pathologie, le gouvernement procède chez les jeunes de 18 ans à « La procédure » l’opération qui les immunise contre la maladie mais aussi contre toutes formes de bonheur. Jusqu’à cette intervention les contacts avec l’autre sexe sont limités et sous le contrôle d’une personne immunisée. Une fois le protocole effectué, plus de sentiments quels qu’ils soient, plus de joie, de peine etc …

Si au départ, Lena compte les jours qui la sépare du protocole afin de ne pas être contaminée, il suffira de peu de chose pour l’amener à se poser des questions et provoquer le retour de certains souvenirs enfoui depuis bien longtemps. Même si elle refuse de l’admettre, Lena est différente et une petite partie d’elle sait que quelques choses dans ce procédé n’est pas normal. Va-t-elle comprendre les dernières paroles de sa mère ?

Les personnages sont très intéressants à l’image de notre héroïne ou de sa meilleure amie Hana et je ne vous parle pas d’Alex (oui oui encore un Alex lol) « le personnage masculin ». Même si pour ma part ce n’est pas mon favori en termes de héros de livre, il en fera frémir quelques unes. Ces deux derniers seront d’ailleurs à l’origine de la remise en question de Lena au sujet du protocole et de cette vie qu’elle n’a finalement pas choisie.

Nuls doutes que comme moi, ce livre vous fera vous poser des questions sur la vie, l’amour, l’amitié mais aussi sur l’avenir. Ou encore sur l’importance de certaines petites choses de notre quotidien auxquelles nous sommes tellement habitué que nous n’y faisons plus attention. Une vraie source de remise en questions, sans pour autant nous déprimer.

L’auteur crée un univers à la fois proche de notre monde actuel tout en étant différent mais qui pourrait être réel, ce qui peut être troublant et qui d’une certaine manière nous amène à nous poser tout un tas de question.  Ce nouveau style de roman dit « dystopique »  peut en dérouter plus d’un mais aussi vous passionner totalement. Pour ma part je n’arrive pas encore à savoir si j’aime ou pas. Ce qui est sur, c’est que l’écriture de l’auteur est très agréable, fluide et sans fausse note pour moi.

Petit bémol, j’ai personnellement mis du temps à rentrer dans l’histoire, le temps de la mise en place m’a semblé un peu long mais une fois passée cette étape, j’ai eu beaucoup de mal à le lâcher pour dormir. Même si ce n’est pas le coup de cœur auquel je m’attendais (au vu des chroniques lues), je suis curieuse de lire la suite, surtout après une telle fin. Par contre avis aux impatients le tome 2 ne sortira pas avant 2012, il va donc falloir vous armer de patience.

 

Un grand merci à Evenusia qui m'a prêté ce livre :)

 

Pour lire d’autre avis sur Délirium, je vous invite à vous rendre chez mes partenaires Evenusia ou Liliebook.

 

Publié dans Un livre - un avis

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article