Interview de Stephanie Meyer par Lecture Academy !

Publié le par Belladouce

promoeclipse

Voici une interview de Stephanie Meyer faite par le site Lecture Academy en 2008 ! Je sais c'est un peu vieux mais je ne l'avais jamais lu donc !

 

Les sources d'inspiration, l'écriture

D'où vous est venue l'inspiration pour écrire cette saga ? Vous êtes-vous inspirée de personnes réelles pour créer vos personnages ?

L'histoire de "Fascination" m'est venue dans un rêve que j'ai fait en juin 2003, et qui est d'ailleurs retranscrit dans le chapitre 13 du livre. Ce rêve m'a tellement plu que j'ai voulu l'écrire pour m'en souvenir. Lorsque j'ai eu fini, j'ai voulu savoir ce qui allait arriver à ces deux étranges personnages, alors j'ai continué d'écrire leur histoire.

Seuls quelques-uns de mes personnages ressemblent plus ou moins à des personnes réelles. Quelques amis de lycée de Bella sont des amalgames de gens que j'ai moi-même rencontrés au lycée. Le loup garou Paul s'est avéré assez similaire à mon frère Paul, même si ce n'était pas mon intention au départ.

Combien de temps vous faut-il pour écrire un roman (de l'écriture elle-même au point final en passant par la relecture) ?

Ça a été une expérience différente pour chaque livre. J'ai écrit "Fascination" en trois mois seulement, mais le processus d'édition du livre a pris plus d'un an et demi. Pour "Tentation", ça a été cinq mois d'écriture et un an d'édition. J'ai écrit " Révélation " en un an, et l'édition a pris six mois. Visiblement, j'écris de plus en plus lentement (mon emploi du temps est plus chargé que lorsque j'ai commencé à écrire), alors que l'édition prend de moins en moins de temps.

Comment avez-vous écrit la saga : avez-vous inventé l'histoire au fur et à mesure ou bien aviez-vous toute l'histoire en tête dès le début ?

Pour "Fascination", j'ai écrit au fur et à mesure. Mais avec les tomes suivants, il a fallu que je prévoie davantage l'intrigue car je savais exactement où je voulais en venir. J'avais généralement les éléments importants de l'intrigue en tête avant de commencer à écrire. J'ai écrit un plan, qui était parfois tellement détaillé qu'il contenait déjà des dialogues. Mais je ne m'y tenais pas toujours. Lorsque j'écrivais, l'histoire finissait parfois par prendre une autre direction, et je continuais dans cette voie. Ces changements s'avéraient souvent plus cohérents avec les personnages que ce que j'avais prévu au départ.

A votre avis, quel personnage de la saga vous ressemble le plus et pourquoi ?

Il y a un peu de moi dans tous mes personnages, mais aucun ne me ressemble vraiment. Je suis un peu étrange comme Bella, je me retrouve dans le côté maternel d'Esmé, et je peux me montrer têtue comme Rosalie, mais ce ne sont que de vagues ressemblances. Les personnages ont leur personnalité à part entière. La personne que je comprends le mieux est Edward, nous sommes d'accord sur beaucoup de choses.

On dit qu'un grand écrivain s'inspire du travail d'autres auteurs pour écrire. Quels auteurs vous ont inspirée ?

William Shakespeare et Orson Scott Card - qui n'ont pas grand chose à voir l'un avec l'autre ! - ont eu une influence comparable sur moi. Il y a beaucoup d'éléments fantastiques chez Shakespeare comme chez Orson Scott Card. Leurs personnages sont très humains et réagissent exactement comme nous réagirions si nous voyions des fées qui se promenaient et nous jetaient de la poudre magique sur les yeux. Cela rend leurs histoires crédibles, et selon moi c'est pourquoi leurs oeuvres ont résisté à l'épreuve du temps. Elles sont très humaines malgré la présence d'éléments fantastiques.

Votre mari n'est-il pas fâché que vous décriviez "l'homme parfait" dans vos livres ? (Car c'est à lui donner des complexes !)

Mon mari a confiance. Il ne se sent pas menacé par Edward, car celui-ci est un personnage de fiction. Il a même dit à propos d'Edward : "Je suis réel et lui non. C'est lui qui devrait se sentir menacé par moi".

Questions sur "Révélation"

Qu'avez-vous ressenti quand vous avez fini d'écrire révélation ?

Je me suis sentie à la fois très soulagée et un peu triste. C'était merveilleux d'avoir enfin transposé toute l'histoire de ma tête sur du papier. J'ai eu le sentiment d'avoir achevé quelque chose. Mais c'était aussi un peu triste de dire au revoir à la voix de Bella. Je parlais à travers elle depuis si longtemps que c'était un peu comme si l'un de mes amis était parti en Australie ; on restera en contact bien sûr, mais on ne traînera plus ensemble.

Est-ce que la fin de "Révélation" vous plaît ? Croyez-vous qu'elle plaira aux fans ?

Absolument. Cette histoire est exactement celle que je voulais écrire. Ça me rend heureuse. Je ne sais pas si tous les lecteurs ressentiront la même chose, mais si j'écrivais pour faire au plaisir aux lecteurs plutôt qu'à moi même, ça ne fonctionnerait pas. D'une part, tout le monde voudrait des choses différentes, et je ne pourrais satisfaire qu'une seule personne. D'autre part, si l'histoire ne m'intéresse pas, je suis incapable de l'écrire. Cette histoire doit être la mienne, celle que j'ai envie de lire, pour que je trouve en moi l'énergie nécessaire à l'écriture d'un livre de plus de 700 pages, ce qui demande des heures et des heures de travail.

Questions sur la saga

Si vous étiez Bella, choisiriez-vous plutôt Jacob ou Edward ?

Je crois que je serais incapable de choisir entre les deux. Mais je suis sûre qu'on pourrait trouver un arrangement...

D'après vous, qu'elle aurait pu être la relation, ainsi que l'avenir de Bella si elle avait choisi Jacob ?

En fait, j'ai une idée assez précise de ce qu'il se serait passé. Quand j'ai écrit l'histoire, j'avais conscience de tout ce qui aurait pu être différent et j'ai passé beaucoup de temps à imaginer une autre issue aux événements. Pour le choix de Bella, j'ai même imaginé une histoire qui aurait pu faire l'objet d'un livre entier, mais comme je n'ai jamais trouvé de fin satisfaisante, je ne préfère pas en faire un résumé ici. Bella (et le lecteur) peuvent déjà avoir un aperçu du futur qu'auraient pu avoir Bella et Jacob lorsque celle-ci embrasse Jacob dans "Hésitation".

Que représentent les couvertures des quatre tomes ?

La pomme sur la couverture de "Fascination" est à la fois le fruit défendu et le symbole du choix, le ruban d' "Hésitation" représente l'impossibilité de laisser son passé derrière soi, et la couverture de "Révélation" symbolise l'évolution de Bella dans la saga. Je n'ai pas été consultée pour la couverture de "Tentation", et celle-ci n'a donc pas de signification pour moi.

Pourquoi avoir choisi d'intituler vos livres selon les phases des cycles solaires et lunaires ?

Au départ je pensais appeler le premier roman "Forks" (bifurcation en français), car je voulais jouer avec le nom de la ville pour suggérer une bifurcation sur le chemin, mais mon agent m'a rapidement fait comprendre qu'il faudrait que je trouve autre chose. "Twilight" (le crépuscule) m'est venu alors que je notais une liste de titres possibles. Ce titre n'était pas parfait, mais il apportait l'atmosphère que je recherchais. Une fois le premier titre choisi, ça a été facile de rester dans la même veine. Le deuxième livre ("New Moon") traite du moment le plus sombre dans la vie de Bella, j'ai donc choisi le nom de la nuit la plus noire, la nouvelle lune, qui est une nuit sans lune. "Eclipse" parle du positionnement des deux personnes les plus importantes de la vie de Bella. La métaphore de la position des corps célestes m'a donc semblée tout à fait appropriée. "Breaking Dawn" (le lever du jour en français) correspond parfaitement à l'intrigue du dernier roman.

A propos du film

Pensez-vous que le film reste fidèle au livre ?

Je suis très enthousiaste à propos du film. Je l'ai vu et je l'ai beaucoup aimé. Il y a quelques différences avec le livre, qui sont tout à fait justifiées pour une adaptation à l'écran. Mais le coeur de "Fascination" y est. Robert Pattinson et Kristen Stewart ont fait un travail impressionnant et l'alchimie entre eux rend l'histoire crédible.

Publié dans Fascination - Twilight

Commenter cet article