La confrérie de la dague noire – tome 8 : Lover Mine de J.R.WARD

Publié le par Belladouce

8.jpg

Biographie de l'auteur :

JR Ward vit dans le Sud des Etats-Unis avec son mari. Diplômée de droit, elle a travaillé dans le milieu de la santé à Boston et a été chef de service dans un des plus grands centres médicaux du pays. Elle a toujours été passionnée d'écriture et son idée du paradis ressemble à une journée passée devant son ordinateur en compagnie de son chien avec une cafetière pleine toujours à portée de main. Sa série La confrérie de la dague noire a connu un succès phénoménal aux Etats-Unis.

Présentation de l'éditeur :

John Matthew has come a long way since he was found living among humans, his vampire nature unknown. Taken in by The Brotherhood, no one could guess what his true history was-or his true identity.

Xhex has long steeled herself against the attraction to John Matthew. Until fate intervenes and she discovers that love, like destiny, is inevitable.

Mon avis :

Me voila donc arrivée au huitième tome de « La confrérie de la Dague Noire » et ce sera mon dernier avis, pour cette année, sur cette série que j’affectionne tant. En effet, j’ai décidé (si j’y arrive lol) que je ne lirai le tome 9 que début 2012 lors d’une lecture commune et ce, afin de ne pas être trop en manque jusqu'à la sortie du tome 10 prévu pour mars 2012 en VO.

Cette fois, nous suivons John et autant vous le dire, j’attendais avec impatience cet opus, ce dernier étant un des personnages que j’aime le plus depuis le début de la série et encore plus depuis ma lecture. Intégré dans le tome 2, nous découvrions un jeune male pré-trans muet avec un passé particulièrement douloureux. Mais tout ceci n’est que la face cachée de l’iceberg puisqu’il est en faite bien plus que ce qu’il n’y parait. Si vous avez suivi la Confrérie depuis le départ, vous saurez de quoi je parle. Devenu un male et accessoirement un guerrier, il se sent incontestablement attiré par la belle, terrifiante et quelques peu masculine Xhex. Cette dernière aussi ressent cette attirance mais elle la combat de toutes ses forces. En effet, elle aussi à beaucoup souffert par le passé et refuse de faire confiance et de se livrer à qui que ce soit.

Parallèlement, comme vous vous en doutez, nous allons en apprendre plus sur Darius mais pas seulement : Thor sera aussi à l’honneur et ce tome marquera aussi son retour parmi les guerriers.  Et lorsque l’on parle de John, on parle forcement de ses acolytes Blay et Quinn, ce dernier m’a royalement agacé dans ce tome, j’ai très souvent eu envie de le secouer dans cet opus.

La violence fait partie intégrante de ce tome, et certaines scènes m’ont particulièrement touchée. Plus que jamais la guerre contre les éradiqueurs fait rage, on en découvre un peu plus sur l’omega et cela fait par moment froid dans le dos. Pour moi à l’instar du Tome 4 celui-ci marque un tournant dans la série. L’ensemble de la série est relativement prévisible mais pour la première fois, dans celui-ci, j’ai eu une vraie surprise au point de me dire : Oo je ne l’avais pas vu venir cet événement ce qui est très plaisant.

En résumé, j’aime, j’aime et j’aime les guerriers, je ne remercierai jamais assez Evenusia pour m’avoir poussé à lire cette série. L’auteur nous offre un mélange de romance et d’action dans un univers vampirique travaillé destiné à un lectorat adulte.

Mes avis sur la Confrérie :

Tome 1 ICI,

Tome 2 ICI,

Tome 3 ICI,

Tome 4 ICI,

Tome 5 ICI,

Tome 6 ICI,

Tome 7 ICI,

ll (2)

Commenter cet article