Melissa Rosenberg Reacts to the Breaking Dawn Part 1 Trailer !

Publié le par Belladouce

Melissa 005

Melissa Rosenberg (scénariste de la saga) à accordé une interview au LA Times dans laquelle elle revient sur sa réaction lors de la découverte du nouveau trailer Breaking Dawn !

J'allais vous en faire un traduc ce soir mais Twilight Belgium est la plus rapide !!!!! Merci de la créditer avec lien si vous utilisez.

Le mariage :

Melissa Rosenberg était ravie que le trailer indiquait clairement que le film tournait autour d'un mariage.

"Ça nous titille sur le fait que ce soit l'histoire... d'un mariage qui traverse quelques problèmes inhabituels. Edward dit à un moment du film que la première année est la plus dure. Je trouve ça très amusant"

Jacob a le cœur brisé :

Nous avons tous été frappé par l'adieu émotionnel de Jacob à Bella alors qu'il sait qu'elle est bientôt promise à passer son éternité aux cotés d'Edward. Melissa Rosenberg nous confie qu'il y a plus derrière cette scène qu'on ne le pense.

"C'est un moment très poignant, et c'est également le tournant du film. A partir de ce moment le film bascule plus vers l'horreur". 

D'ailleurs en parlant de ça...

L'horreur :

Robert Pattinson nous avait confié que c'était un film d'horreur que Bill Condon nous avait concocté. Le trailer reflète des évènements assez terribles qui ne vont pas tarder à arriver aux habitants de Forks.

"Nous commençons à arriver dans la deuxième partie du film qui ressemble plus à un film d'horreur. Les images de Bella... Croyez-moi, cela ne fait que monter en intensité".

La surprise totale :

Melissa Rosenberg comprend certains réactions de surprise de fans concernant certaines scènes qui s'éloignent du livre.

"Je pense que les fans vont être un peu angoissés. Il y a certaines confrontations avec les loups dont ils n'ont peut-être plus souvenir... io y a beaucoup de conflits dans le livre qui sont résolus au moyen d'une conversation et dont nous entendons simplement parler. J'ai eu la possibilité de jouer avec ça dans le film."

Source

Commenter cet article